Networking

Rencontres acheteurs – French Fruits & Vegetables Days HONGRIE

Langue : Option traduction

Date limite d'inscription :
Lundi 31 Janvier 2022 - 23H55

Tarif :
Participation au programme complet en physique:
1150 €*/pays

Participation au programme complet en ligne:
950 €*/pays

S'inscrire *veuillez noter que l'ajout de l'événement dans votre calendrier ne signifie PAS que vous êtes inscrit. Vous devez d'abord vous inscrire si vous souhaitez assister à un événement.

Une opportunité à saisir pour rencontrer les importateurs / distributeurs de fruits et légumes en Hongrie et leur présenter vos produits.

 

Rencontres acheteurs

French Fruits & Vegetables Days HONGRIE

L’événement aura lieu le 23 février 2022

 

Une opportunité à saisir pour rencontrer les importateurs / distributeurs de fruits et légumes en Hongrie et leur présenter vos produits dans le cadre des rencontres B2B pré-organisées.

 

✓ La Hongrie est un importateur net de fruits et légumes

✓ La France est le 1er fournisseur de pommes de terre (en volume et en valeur) et le 5e fournisseur en légumes (chou, chou-fleur, tomate, carotte, navet,         

    betterave à salade, laitues…) de la Hongrie

✓ Le stock national de fruits et légumes s’épuise en général vers fin février, les importations démarrent début mars

✓ La France est le 11e fournisseur du pays en fruits (banane, abricot, pruneau, pomme, pêche, poire, datte, melon, pastèque…)

 

FOCUS MARCHE


En 2019, 1 837 milliards de tonnes de fruits et légumes ont été produits dans le monde, dont 9% dans l'UE. La contribution de la Hongrie a été très faible, seulement 1,7% pour les légumes et 1,1 % pour les fruits. La valeur de la production du secteur dans l'Union européenne est estimée à 57,5 Mds EUR, dont la production hongroise représente 1,6%, ainsi donc proportionnelle à la quantité produite. Il y a dix ans, le secteur des fruits et légumes hongrois représentait encore 2,6% de la valeur de production de l'UE, une position que le pays ne pourra sans doute pas récupérer dans un proche avenir.

Au cours des 30 dernières années, la production a continuellement baissé : 3,4 millions de tonnes de fruits et légumes produits au moment du changement de régime (1989), pour arriver à 2,2 millions de tonnes en 2019. Une légère reprise dans le domaine des légumes a été notée avant l’adhésion à l'UE, mais l'entrée dans l'Union a révélé que la production hongroise n'était pas suffisamment compétitive et le pays est désormais contraint à importer de plus en plus de variétés de fruits et légumes.
La balance du commerce extérieur s'est ainsi considérablement détériorée, la Hongrie devenant un importateur net de fruits et légumes : 144,9 milles tonnes de produits exportés, contre 273,4 milles tonnes importés en 2020.


La France est le 5e fournisseur de la Hongrie en légumes et le 1er fournisseur de pommes de terre (en volume et en valeur). Les importations de légumes racines venant de France ont été multipliées par 75 durant la période 2014-2019. Toutefois, le principal légume importé reste la pomme de terre (PDM de la France : 28%), suivi par le chou, le chou-fleur, la tomate, la carotte, le navet, la betterave à salade et les laitues. Le stock national de fruits et légumes s’épuise en général en début de l’année, les importations démarrent vers fin février, début mars.

 

Vous pouvez consulter le programme ici

 

Mme Noémi BUDAI

Chargée de projets AGROTECH

noemi.budai(@)ccifrance-hongrie.org

Portable : +36 30 670 60 43

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Connaissez-vous notre page Linkedin?